Comment traiter l’humidité des murs ?

Effet perlant hydrofuge façade
Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur email

Toute maison doit garder un certain taux d’hygrométrie pour la bonne santé des occupants de la maison. Le problème survient lorsque ce taux devient particulièrement élevé. En effet, en temps normal, le taux d’hygrométrie doit varier autour des 50%. Au-delà des 65%, cela commence à être problématique tant pour la maison que pour la santé des personnes qui y vivent au quotidien. L’humidité est susceptible d’envahir les murs, les pièces usuelles de la maison et partant s’accompagner d’un certain inconfort à l’intérieur comme à l’extérieur de l’habitation. Pour résoudre ce problème, il est essentiel d’en déceler les principales causes.

Quelles sont les causes de l’humidité ?

Les causes de l’humidité sont nombreuses. Elles découlent de divers facteurs. Parmi ces facteurs, le manque d’aération des pièces, l’absence d’une réelle ventilation, voire la mauvaise isolation des murs, et les activités domestiques (lessive, cuisine, bain, etc.) sont les plus récurrents.

La maison est comme un organisme vivant, aussi, elle se doit de respirer pleinement. Dans une habitation où l’air n’est pas renouvelé en permanence, il peut y avoir diminution de l’oxygène et augmentation du gaz carbonique. Et les conséquences sont immédiatement visibles.

Comment l’humidité attaque t-elle les murs et les habitations ?

Une maison qui ne respire pas se meurt. L’humidité est à l’origine de plusieurs maux dans l’habitation :

  • La dégradation des murs, des poutres de la bâtisse ;

  • L’apparition des moisissures et champignons sur la maison

  • La maison perd tout son aspect esthétique tant à l’extérieur à l’intérieur

  • Un inconfort notable pour les habitants de la maison

  • Des odeurs nauséabondes dans les pièces mal aérées

  • Des infiltrations et ruissèlements d’eau au niveau des toitures, murs, fenêtres.

  • Les conséquences sur la santé des habitants de la maison (des manifestations allergiques et problèmes respiratoires du fait de l’apparition des moisissures, acariens favorisée par un environnement humide…).

Quels traitements appliquer contre l’humidité ?

Face à une maison attaquée par l’humidité, il est essentiel de mettre en œuvre des traitements de manière à restaurer rapidement le confort d’origine de l’habitat. Certains gestes du quotidien peuvent vous aider dans ce sens. Ainsi, mieux aérer la maison en ouvrant par exemple les fenêtres quelques heures, le matin et le soir, réduira considérablement l’apparition de l’humidité dans la maison. Par ailleurs, il est possible d’installer des systèmes de ventilation pour vous aider à suffisamment aérer les pièces de la maison. Deux principaux systèmes existent :

  • Le système de ventilation statique

Le procédé consiste à installer dans la maison, deux dispositifs : un pour faire entrer l’air pur à partir d’une partie basse de la maison. Le second pour faire sortir l’air vicié (gaz carbonique) à partir d’une entrée haute de la maison. Un tel renouvellement de l’air évite les risques de pollution dans la maison.

  • La ventilation mécanique et contrôlée VMC

Le système ici consiste à installer un ventilateur dans la maison. Ce dispositif est efficace pour une meilleure circulation de l’air dans la maison. Le ventilateur emporte lors de son passage la vapeur d’eau, les mauvaises odeurs issues des travaux domestiques…

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur email