Épaisseur isolation extérieure : Quelle épaisseur doit-on utiliser ?

Épaisseur isolation extérieure
Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur email

L’isolation des murs extérieurs est un excellent moyen d’améliorer les performances thermiques d’un bâtiment. Elle réduit la quantité de chaleur perdue à travers les murs, ce qui améliore le confort et permet d’économiser de l’argent sur les factures de carburant.

Il existe de nombreux matériaux différents utilisés dans les systèmes d’isolation des murs extérieurs. Chaque matériau a ses propres caractéristiques et peut être installé en différentes épaisseurs pour répondre à vos besoins ou à votre budget.

Dans cet article, on abordera les différents produits disponibles, leurs épaisseurs et la manière dont ils peuvent être utilisés pour isoler votre maison.

Que font les murs extérieurs et de quoi ils sont faits ?

Avant d’aborder les différents matériaux isolants utilisés pour l’isolation des murs extérieurs, il est important de comprendre ce que sont les murs extérieurs et ce qu’ils font.

Les murs extérieurs sont généralement faits de briques, de béton ou de parpaings et constituent la face extérieure de votre maison. Ils offrent une protection contre les conditions météorologiques telles que le vent, la pluie et la neige.

L’isolation des murs extérieurs contribuera à garder votre maison chaude en hiver et fraîche en été en empêchant la chaleur de s’échapper par les interstices autour des fenêtres et des portes ou par d’autres parties du bâtiment comme les garages ou les hangars qui y sont rattachés.

Types et épaisseurs d’isolants

Épaisseur isolation extérieure, La fibre minéraleIl existe trois principaux types d’isolation utilisés dans l’industrie de la construction.  Il s’agit de l’EPS, des fibres minérales et de la mousse phénolique.

Chacun a une valeur d’isolation différente en fonction de son épaisseur et convient à différents types de construction.

Les panneaux EPS (Expanded Polystyrene Insulation)

Ce sont des panneaux de polystyrène gris utilisés principalement sur le marché résidentiel où les maisons n’ont que deux étages environ.  Ils ont une bonne qualité d’isolation thermique, sont légers et faciles à installer.

La fibre minérale

C’est un panneau isolant rigide similaire à l’isolation des combles.  Les panneaux doivent être plus épais pour obtenir les mêmes qualités d’isolation thermique que le PSE, mais ils sont parfaits pour les immeubles à logements multiples et les propriétés de plus de 2 étages en raison de leur classement A en matière d’incendie.

La mousse phénolique

C’est un panneau rigide qui possède une qualité d’isolation thermique élevée, ce qui est idéal lorsque vous devez obtenir la bonne valeur U mais que vous ne disposez pas de l’épaisseur nécessaire. Lorsqu’ils sont appliqués correctement, ces panneaux sont vraiment performants pour les propriétés résidentielles.

Pour une maison typique à deux étages, en briques, qui nécessite une isolation à l’extérieur de la maison, les épaisseurs d’isolation suivantes sont envisageables.

  •  EPS – 90mm
  •  Fibre minérale – 110 mm
  •  Mousse phénolique – 60 mm

Il est important, lorsque vous envisagez votre projet, de savoir s’il s’agit d’une rénovation ou d’un réaménagement. Par exemple, si vous isolez une propriété ou un bâtiment existant mais que la structure actuelle a été modifiée d’une manière ou d’une autre (ce qui est courant), cela sera considéré comme une rénovation et il faudra donc que les modifications soient conformes aux normes actuelles.

En revanche, si vous avez construit une nouvelle maison sans y apporter de modifications, votre projet relèvera des exigences de la « modernisation ».  Ce point est important lorsqu’il s’agit d’enregistrer votre projet auprès des autorités compétentes en matière de construction.

L’épaisseur de l’isolation est essentielle, mais ce n’est pas le seul facteur à prendre en compte.

Les autres facteurs sont les suivants :

Épaisseur isolation extérieure

L’étanchéité à l’air

Il s’agit du degré d’étanchéité de votre maison aux fuites d’air. Si l’étanchéité à l’air est médiocre, il y aura des courants d’air et des interstices dans les sols, les murs et les plafonds, ce qui peut entraîner d’importantes pertes de chaleur dans la maison.

Ventilation

L’absence de ventilation dans une pièce ou l’obstruction des bouches d’aération peut entraîner la formation de condensation à l’intérieur des fenêtres et des murs (ce qui peut faire pourrir le bois).

En outre, l’humidité peut favoriser la formation de moisissures sur des surfaces telles que les plaques de plâtre ou les carrelages, ce qui peut les rendre impropres à l’habitation.

Des structures murales différentes peuvent nécessiter des types d’isolation différents.

Le type de structure murale que vous possédez aura une incidence sur les performances de votre isolation.

L’isolation extérieure des murs peut être utilisée dans les cas suivants :

  • Les murs à ossature bois
  • Les murs en brique ou en pierre
  • Les murs en béton
  • Les murs à ossature métallique (l’acier conduit la chaleur)
  • Les murs à ossature bois avec des montants en bois et un lattage en plaques de plâtre (les montants en bois ne conduisent pas bien la chaleur, mais les plaques de plâtre le font).
  • L’installateur et le fabricant de votre région vous aideront à choisir l’isolation la mieux adaptée à votre maison.
  • Choisissez l’isolation extérieure en fonction de votre structure existante et de votre budget.
  • Avant de décider de l’épaisseur de l’isolation extérieure dont vous avez besoin, vous devez tenir compte d’autres facteurs.
  • Quel est le type de structure dont vous disposez ?
  • Quel est votre budget ?
  • Quelle est la valeur U de votre isolation existante ?
  • Lorsque vous décidez si l’isolation extérieure des murs vous convient ou si vous préférez installer une isolation intérieure des murs, prenez en compte l’ensemble des coûts ainsi que l’impact que cela aura sur vous et votre famille pendant l’installation.
  • D’autres travaux peuvent être nécessaires pour s’assurer que tout fonctionne, notamment le déplacement des installations électriques, de la plomberie, des lumières, des alarmes, des antennes paraboliques et de tout ce qui est fixé aux murs.
  • Examinez également les coûts postaux.  Quelles économies ferez-vous sur vos factures d’énergie, quel sera l’impact sur votre famille et, bien sûr, sur l’environnement ? On suggère également que l’attrait de votre maison et sa valeur de revente soient pris en compte lorsque vous envisagez de réaliser ces travaux.

Conclusion

Dans cet article, on a énuméré les différentes épaisseurs d’isolation des murs extérieurs et leurs performances thermiques respectives. Le choix de l’épaisseur de l’isolation doit être basé sur un certain nombre de facteurs, notamment la structure existante, le budget et les pertes de chaleur prévues.

Tous les systèmes d’isolation des murs extérieurs ne sont pas identiques, il est donc important d’envisager plusieurs options avant de prendre une décision.  Adressez-vous à votre installateur local ou à un fabricant qui désignera un installateur certifié pour vous parler.

FAQ / épaisseur isolation extérieure

  •  Quelle doit-être l’épaisseur de l’isolation des murs extérieurs ?

L’isolation des murs extérieurs doit avoir la bonne épaisseur pour atteindre 0,3 W/m2K ou mieux. Cela signifie que l’isolation de votre mur extérieur doit être d’environ 60 mm et peut aller jusqu’à 100 mm, mais cela dépend du matériau dont est fait votre mur existant.

  •  Pourquoi faut-il comprendre les valeurs U ?

Les valeurs U

Pour savoir quelle épaisseur doit avoir l’isolation des murs extérieurs, il faut d’abord comprendre les valeurs U. Les valeurs U, également connues sous le nom de transmission thermique, indiquent la quantité de chaleur perdue à travers une certaine épaisseur de matériau, et une valeur U plus faible signifie que le bâtiment est mieux isolé.

  •  Pourquoi faut-il isoler les murs extérieurs ?

L’isolation des murs extérieurs constitue une amélioration considérable de l’efficacité thermique de n’importe quelle maison et vous évite de devoir refaire la décoration, puisque vous pouvez obtenir une finition attrayante et sans entretien de votre choix. En faisant appel à un professionnel, vous pouvez également être sûr que l’épaisseur de l’isolation de vos murs extérieurs sera adaptée à votre propriété.

  •  L’isolation extérieure des murs de 50 mm est-elle suffisante ?

L’application d’une isolation murale extérieure solide de 50 mm permet de réduire la probabilité d’apparition de ces points chauds et froids. Cependant, comme l’épaisseur n’est que de 50 mm, il y a toujours un risque de pont thermique, qui est la principale cause des points froids dans la maison. Les ponts thermiques sont causés par des zones où la valeur U est plus élevée.

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur email