125 avenue Louis Roche 92200 Gennevilliers

Obtenez un devis gratuit maintenant

Nous recrutons, postulez maintenant pour travailler avec nous.

Devis Gratuit

Être rappelé(e) par un expert

E-mail

chantier@akadia.fr

Appelez-nous

+33 6 21 19 07 93

Notre agence

125 av. Louis Roche 92220 Gennevilliers

Devis Gratuit

Notre équipe d'experts vous contactera à votre convenance, entre 9h00 et 19h00, du lundi au samedi.

+33 621 190 793

    Projet

    Travaux

    Contact

    Que souhaitez-vous rénover ?


    Ma maison


    Mon appartement

    Vos travaux concernent


    Toiture


    Isolation


    Façade


    Autre projet

    Vos travaux concernent

    None

    Toit-terrasse

    Toiture tuiles

    Toiture zinc

    Traitement hydrofuge

    Êtes-vous victime d’une fuite ou une intervention urgente doit être faite ?

    None

    Oui

    Non

    Vos travaux concernent

    None

    Isolation des murs (ITE)

    Isolation des combles

    Isolation de la toiture

    Vos travaux concernent

    None

    Ravalement de façade

    Nettoyage de façade

    Vos travaux concernent

    champ texte

    Vos coordonnées






    Accueil » Nos actualités » Les types essentiels de travaux de rénovation énergétique

    Les types essentiels de travaux de rénovation énergétique

    rénovation énergétique

    Writer

    March 2, 2021

    Réaliser des travaux de rénovation énergétique permet d’alléger la facture d’électricité ou d’énergie en obtenant un meilleur confort. Après avoir optimisé l’isolation thermique de la maison, il est conseillé de changer les ouvertures et installer un mode de ventilation efficace. Vous pouvez opter alors pour un système de chauffage performant ; de préférence alimenté par énergie renouvelable. Les éco-travaux sont souvent soutenus par des aides de l’État.

    Travaux de rénovation énergétique : Pourquoi les entreprendre ?

    La décision de se lancer dans de ce type de travaux peut répondre à plusieurs motivations :

    • Réduire le montant de ses factures de consommation électrique et chauffage
    • Vivre dans un meilleur confort thermique aussi bien pendant l’hiver que l’été.
    • Valoriser son bien immobilier, en mettant aux normes actuelles l’isolation, le chauffage et les équipements du bien.
    • Préserver l’environnement tout en limitant les émissions de CO2 ou de gaz

    L’initiative peut être prise à l’occasion d’autres travaux à réaliser dans la maison, comme un agrandissement, par exemple, ou le remplacement d’un équipement vieux. Le contexte de la transition énergétique est principalement favorable à la réalisation d’éco-travaux.

    Viser les principaux postes de dépense énergétique

    Les travaux de rénovation énergétique représentent généralement un investissement important. Seulement, ils permettent à moyen terme de réduire le poids des dépenses d’énergie sur le budget annuel des logements :

    • Le chauffage représente presque les 2/3 de la facture énergétique des foyers.
    • La production d’eau chaude sanitaire est le 2e poste de dépense, avec près de 10 % sur la facture d’énergie.
    • La facture d’électricité globale en France s’élève à peu près à 10 % de leur budget.

    Néanmoins, il est nécessaire de procéder dans l’ordre, afin d’assurer le succès de l’opération.

    Gaspillage d’énergie et décroissances thermiques

    Afin de rationaliser sa consommation d’énergie, il est important d’identifier en premier lieu la source des déperditions thermique de son foyer. Selon l’Ademe, elles sont réparties dans une maison ancienne comme suit :

    • Toiture et combles entre 25 et 30 %
    • Murs entre 20 et 25 %
    • Planchers bas entre de 7 et 10 %
    • Ouvertures entre 10 et 15 %
    • Ponts thermiques entre 5 et 10 %
    • Fuites par les conduits de cheminée, etc. entre 20 et 25 %

    Montant de consommation et d’entretien annuels du chauffage

    La consommation d’énergie est répartie entre différentes sources d’énergie. En France, voici comment se décomposait le mix énergétique en 2017 :

    • Presque 40 % d’électricité issue des centrales nucléaires
    • Presque 30 % de produits dérivés du pétrole comme le fioul
    • Environ 15 % de gaz naturel
    • Environ 4 % d’énergie de chauffage produite à partir du charbon
    • Presque 11 % d’énergie issue de sources renouvelables ou de la valorisation de déchets

    Toutes ces sources d’énergie ont une somme différente jouant sur la facture. Elles ont également un impact variable sur l’environnement, suivant s’il s’agit de sources d’énergie fossiles ou renouvelables. Le système de chauffage choisi conditionne ainsi le rendement et l’efficacité énergétique de l’appareil.

    Les travaux de rénovation énergétique : lesquels préposer et dans quel ordre ?

    Les travaux d’économie d’énergie se réalisent uniquement sur certains points faibles de l’habitation. Mais une réflexion globale doit être effectuée en amont afin de s’assurer que le bâtiment permet effectivement d’atteindre les objectifs souhaités.

    L’enveloppe du logement : isolation thermique, ouvertures et ventilation

    Avant d’acquérir un nouveau mode de chauffage, il faut vérifier que le bâtiment est conçu de manière à optimiser la consommation d’énergie. Pour cela, plusieurs travaux de rénovation énergétique peuvent être discernés, en commençant par l’isolation thermique du logement :

    • L’isolation des combles et du toit, par l’extérieur ou par l’intérieur
    • Isolation des murettes
    • L’isolation du sol, du cave et des planchers bas

    Des dispositifs comme Coup de pouce Isolation ou les offres de Pacte énergie solidarités sont conçues afin de rendre ces travaux accessibles à tous.

    L’isolation doit être accompagnée d’une bonne gestion de l’air et de l’humidité grâce à l’installation d’une VMC à simple ou à double flux.

    Par la suite, il est faisable de changer les ouvertures du logement afin d’adopter des fenêtres à double ou à triple vitrage. Pensez bien aux persiennes, volets et autres solutions pour limiter l’exposition au soleil pendant l’été. Dans le cas d’un agrandissement ou de travaux de rénovation, réfléchissez précieusement à l’emplacement des ouvertures.

    Cela dans le but de profiter d’un apport de chaleur en hiver sur le principe des maisons passives.

    Système de chauffage : rendement, source d’énergie et bilan environnemental

    Une fois le logement bien isolé et ventilé, un mode de chauffage performant écologique adapté aux dimensions du bâtiment et aux usages des habitants peut être choisi :

    • Un système de chauffage central, comme une chaudière gaz à condensation, une chaudière biomasse ou une pompe à chaleur, reliés à des émetteurs à basse température
    • Des chauffages d’aide en relais éventuel comme un poêle à granulés
    • Des systèmes à cogénération, alliant plusieurs sources d’énergie suivant les besoins de l’habitation et les ressources vacantes
    • Solutions de chauffage pour l’eau sanitaire comme un chauffe-eau thermodynamique, mêlant pompe à chaleur et ballon de stockage
    • Des solutions de régularisation et de programmation pour sélectionner la température ambiante pour chaque pièce ou réguler la consommation d’eau, d’électricité etc.
    • La mise en place de capteurs solaires photovoltaïques, afin de profiter d’une énergie solaire gratuite.

    Chaque bâtiment présente ses propres contraintes : un chauffage idéal pour une villa ne le sera pas forcément pour un appartement par exemple. Quelques critères comme le rendement, le prix d’achat ou les aides au financement disponibles peuvent vous aider à bien choisir.

    Rénovation énergétique: Ensemble de travaux, bilan énergétique et aides d’Etat

    Réaliser un bouquet de rénovations, est l’ensemble de travaux visant à améliorer l’efficacité énergétique de la maison. C’est la meilleure manière d’optimiser sa consommation d’énergie. L’Etat verse des aides financières, par les collectivités locales ou par les fournisseurs d’énergie. Ces aides sont octroyés pour les travaux les plus opérants, notamment :

    • Le CITE : Crédit d’impôt pour la transition énergétique, c’est une aide allant jusqu’à 30 % des montants des travaux
    • Les primes énergies des CEE, versées par les fournisseurs d’énergie comme la prime conversion chaudière ou Coup de pouce Isolation
    • L’Éco-PTZ

    Les tendances