Rénovation maison ancienne: Toutes les aides possibles

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur email

Vous projeter d’entamer des travaux de rénovation maison ancienne ? Vous devez donc impérativement connaître les différentes aides accordées par l’État.

En effet, vous pouvez demander des subventions et des aides à l’Office national du logement, mais pas seulement !
Si vous êtes éligible, Anah peut supporter 50% des frais de travail jusqu’à 10 000 euros (vie saine) et 25 000 euros (vie paisible).

Ainsi, découvrons ensemble dans cet article toutes les aides dont vous pourrez peut-être bénéficier.

Comment avoir des aides pour la rénovation maison ancienne même locatives?

Subventions d’Anah, système d’exonération fiscale, taxe sur la valeur ajoutée réduite, prêts à taux zéro … les propriétaires, locataires ou occupants peuvent ainsi bénéficier d’un grand nombre d’aides pour la rénovation de maisons anciennes.

4 principales subventions pour la rénovation maison ancienne

Différentes aides et prêts peuvent être accordés pour améliorer votre ancienne maison (accessibilité, installation des équipements …) ou pour réaliser des travaux de rénovation énergétique.

1. Crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE)

2. Assistance ANAH

3. Prime énergétique

4. Aide des fonds de pension retraite

1. Crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE)

En 2020, le crédit d’impôt pour la transition énergétique sera progressivement remplacé par le nouveau MaPrime Rénov. Il faut savoir que c’est l’Agence nationale pour l’amélioration de l’habitat (ANAH) qui distribue cette prime. Le montant de cette nouvelle aide dépend du travail effectué et également des ressources familiales. Contrairement aux crédits d’impôt précédents, MaPrime Rénov n’implique pas tout le monde.

Par conséquent, en 2020, le projet s’est uniquement concentré sur les familles modérées et très modérées, avec l’aide du programme « Habiter Mieux Agilité » d’ANAH. Pour les autres types de revenus, les crédits d’impôt restants seront conservés à un taux fixe.

Par conséquent, le montant de l’aide utilisée pour rénover les vieilles maisons dépendra du type de travail effectué et non du montant payé.

Par exemple, une famille à revenu moyen (revenu supérieur au seuil d’éligibilité à l’aide Anah) pourra bénéficier du crédit d’impôt maximal pour l’achat d’une pompe à chaleur de 4 000 euros ou 50 euros le mètre carré pour le mur extérieur.

2. Assistance ANAH

L’Autorité nationale du logement (Anah) peut fournir des subventions pour les travaux dans de vieilles maisons en fonction des conditions de ressources.

Cette subvention à la rénovation d’une maison ancienne est exclusivement destinée aux propriétaires de maisons qui louent ou occupent leurs logements.

Pour les propriétaires bailleurs, la subvention accordée par l’ANAH est liée à la signature d’un contrat de location contrôlée de 9 ans (loyer social ou social extraordinaire).

Le projet de subvention consiste ainsi à améliorer la sécurité, l’accessibilité et la performance énergétique de la maison.

Grâce à l’aide financière du «mode de vie sain» ou du «mode de vie paisible», Anah peut financer jusqu’à la moitié des travaux. Cela dépend de l’ampleur, et vous accompagner à toutes les étapes du projet.

Les plans correspondants sont notamment « Habiter Mieux » (rénovation énergétique), « Habiter Sain » et « Habiter Serein » (rénovation sécurité et confort). Mais aussi « Easy Living » (rénovation adaptée à l’âge et au handicap).

3. Prime énergétique

Des primes énergétiques sont payées par les fournisseurs d’énergie pour inciter les particuliers à réaliser des travaux visant à réduire la consommation d’énergie. Les œuvres éligibles sont:

  • Travaux d’isolation des murs;
  • Travaux d’isolation de toiture;
  • Les travaux d’installation de chaudières, poêles à bois ou pompes à chaleur.

On peut en effet réaliser les travaux d’amélioration énergétique dans la résidence principale ou la résidence secondaire de plus de 2 ans.

Remarque: les aides ANAH et les primes énergétiques ne peuvent pas être combinés et cumulables.

4. Aide des fonds de pension de retraite

La caisse de pension peut vous apporter une aide financière pour vos travaux de rénovation ancienne maison. Cette aide est ainsi accordée aux retraités du régime général ou aux bénéficiaires de pensions de citoyens ou aux retraités de l’État. Il implique le coût de la rénovation ou des modifications de la maison pour éviter la perte d’autonomie.

Surtout les travaux tels que les suivants:

  • Isolation de la maison;
  • Rénovation des installations sanitaires et des toilettes;
  • Remise en place du plancher ;
  • Stores électriques;

Dispositions d’hébergement pour des installations sans obstacles

Seuls les travaux effectués dans votre résidence principale seront subventionnés. On détermine le montant de l’aide en fonction de la charge de travail et des ressources du logement dans les limites du plafond de ressources défini par chaque caisse de pension. Le montant peut ainsi atteindre 3500 euros.

Voulez-vous savoir de quelles aides et subventions vous pouvez bénéficier ? L’Entreprise de Rénovation AKADIA vous accompagne dans l’exécution de vos projets de rénovation ancienne maison de A à Z: conception du plan, comptabilité analytique, définition des procédures de travail, exécution des travaux … et vous fourni toutes les informations et renseignements nécessaires concernant les aides accordées en France. Alors rendez-vous sur www.akadia.fr

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur email