Tout savoir sur la pompe à chaleur air-eau

pompe à chaleur air-eau
Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur email

Vous voulez réduire vos factures de chauffage et cherchez la meilleure option ? Pas la peine de chercher loin, la pompe à chaleur air-eau est la meilleure solution.
Dans cet article, nous vous expliquons tout ce que vous devez savoir. Suivez nos pas.

Quel est le rôle d’une pompe à chaleur air-eau ?

La pompe à chaleur air-eau a deux rôles principaux :

  • Elle permet d’assurer le chauffage à l’intérieur de votre maison ou bureau
  • Elle permet de produire de l’eau chaude dans votre habitation

Comment fonctionne-t-elle ?

Le fonctionnement de la PAC air-eau est plutôt simple. Elle comporte plusieurs unités. La première, installée à l’extérieur de l’habitation, se charge de puiser les calories de l’air circulant à l’extérieur. Elle l’injecte par la suite dans le circuit de chauffage central et d’eau chaude de votre logement. Cette étape est accomplie grâce à 2 ou plusieurs unités, installées à l’intérieur du logement.

Il existe plusieurs modèles de pompe à chaleur air-eau. Certains sont couplés à d’autres systèmes de chauffage. Seulement, ce qu’il faut noter est que les pompes les plus performantes sont celles capables de chauffer une habitation ou une entreprise sans avoir besoin d’un chauffage d’appoint. Ceci est évidemment possible si les températures extérieures ne sont pas trop rudes.

Notons, d’autre part, qu’une pompe à chaleur air-eau ne peut fournir le maximum de son rendement énergétique que si elle dispose d’émetteurs de chaleur à basse température. En fait, l’idéal étant un plancher chauffant.
Ces derniers sont connus pour le niveau de confort thermique qu’ils procurent. Vous profiterez ainsi, d’un chauffage doux et homogène dans toute votre maison.

Quels sont les avantages de la PAC air-eau ?

Grâce à la pompe à chaleur air-eau, vous serez capable de réaliser jusqu’à 1000 euros d’économies par an sur vos factures de chauffage. Vous pourrez également bénéficier de différentes aides financières, ce qui réduit considérablement votre investissement de départ. D’autre part, les PAC air-eau sont des appareils performants avec un excellent rendement, permettant un système de chauffage écologique, respectant l’environnement.

Les pompes à chaleur air-eau, en plus d’être faciles à installer, ont une durée de vie d’environ 17 ans. Pour en profiter pleinement, il est conseillé de prévoir des entretiens annuels ainsi que des mini-contrôles trimestriels, surtout pour les unités extérieurs.

Comment entretenir une pompe à chaleur air-eau ?

De façon générale, toutes pompes à chaleur air-eau contenant 2 2 kilogrammes de fluide frigorigène ou plus, doivent obligatoirement être entretenues une fois par an.

Il est à noter que cet entretien annuel doit être effectué par un installateur qualifié. Il est également possible de prévoir, dès l’installation de votre pompe à chaleur air-eau, de souscrire un contrat d’entretien. Cela vous évitera la perte de temps et d’argent.

Pensez aussi à privilégier l’entretien régulier de vos différentes unités, notamment les unités extérieures. Cela permet d’allonger la durée de vie de l’appareil et accroître sa rentabilité.

Combien coûte une PAC air-eau ?

Généralement, le prix d’une pompe à chaleur air-eau peut varier de 8000 à 16000 euros. Cela dépend, en effet, du modèle choisi et sa puissance aussi. Et cela ne comprend pas l’eau chaude sanitaire. Si vous voulez l’intégrer, vous allez devoir dépenser entre 10 000 et 18 000 euros.

Est-ce que l’Etat propose des aides pour l’achat et l’installation d’une PAC ?

Vu que le coût d’acquisition d’une pompe à chaleur est relativement élevé et que l’Etat français fourni de plus en plus d’efforts pour encourager les citoyens à rationaliser leur consommation d’énergie et protéger par conséquent l’environnement, plusieurs aides ont été prévues.

En effet, si vous comptez installer une nouvelle pompe à chaleur air-eau par un professionnel reconnu, vous pourrez bénéficier des aides étatiques suivantes :

  • Le nouveau CITE
  • La prime énergie
  • MaPrimeRénov’
  • L’ éco-prêt à taux zéro
  • La TVA à 5,5%
Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur email