Isolation des combles aménagés

Isolation des combles aménagés
Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur email

Dans un projet de rénovation thermique d’un habitat, il est important de ne pas négliger l’isolation des combles déjà aménages. Si l’isolation des murs et des ouvertures (fenêtres et portes) améliorent grandement la performance énergétique et la réduction de la facture d’énergie de chauffage, des combles habités mal isolés peuvent libérer dans l’air de nombreux kw de chaleur. 

Comment économiser jusqu’à 30 % sur votre facture de chauffage en isolant vos combles aménagés ? 

En rénovation, si votre isolation des combles déjà aménagés remonte à plusieurs années, il est vivement conseillé de faire une analyse parfaite des ponts thermiques pour réaliser une isolation adaptée et efficace, faire le bon choix des techniques et isolants afin de répondre à une rénovation thermique aux normes pour bénéficier des aides financières.

Faites votre bilan énergétique en ligne avec notre outil d’audit intuitif qui vous permettra de connaître les forces et faiblesses thermiques des combles de votre habitat et connaître les solutions les plus performantes.

Isolation des combles aménagés :  contre le froid comme la chaleur

Le principe d’une isolation de combles réussie est de créer une barrière thermique afin d’éviter les déperditions de chaleur au niveau de la toiture en hiver ou vice versa  pour limiter la diffusion de la chaleur extérieure vers l’intérieur en été.

En hiver, pour un véritable gain énergétique à l’intérieur d’une habitation, on comprend parfaitement l’importance de bloquer la chaleur émise par les appareils de chauffage par les combles aménagés en fermant les ponts thermiques.

En été, pour les habitations subissant des variations de température importantes en été au point d’être très inconfortables pour les occupants, il est nécessaire de faire dans un premier temps un bilan thermique pour évaluer quelles sont les zones de passage de la chaleur au niveau de la toiture et des combles.

Les techniques d’une isolation des combles aménagés ou en vue d’être aménagés 

Si les combles de votre habitation sont aménagés ou que vous souhaitez les utiliser comme lieu habitable, on privilégiera une isolation par la toiture ( intérieure ou extérieur) D’une hauteur sous charpente de 1m 80 et d’une pente de toit supérieur à 30 % pour pouvoir y vivre confortablement , l’isolation intérieure des combles aménagés utilise des rampants ( isolant en rouleau ou plaques ).

L’isolation des combles aménagés par l’intérieur 

La façon la plus simple et la moins coûteuse est d’isoler des combles aménageables par l’intérieur. Cette technique d’isolation a pour objectif de placer une couche d’isolant en sous-face de couverture du toit, sous les tuiles ou les ardoises afin de fermer tous les ponts thermiques. Si la configuration de la charpente le permet, notamment si les pannes (poutres principales) sont d’une bonne épaisseur, elles pourront rester visibles ajoutant au charme naturel des combles.

Quel isolant choisir pour l’isolation des combles aménagés ?

Les variétés et matériaux d’isolation pour isoler les combles sont nombreux sur le marché de l’isolation. Pour bien choisir l’isolant, il faut bien étudier ses caractéristiques comme la performance, le bon rapport qualité/prix, ses qualités écologiques, l’épaisseur des plaques ou des rouleaux.

  • Les critères de choix : performance thermique et prix

La performance d’un isolant dépend de sa conductivité, de son épaisseur et de sa résistance thermique. Pour optimiser l’isolation des combles, et selon la RT sur l’Existant (arrêté du 3 mai 2007), nous conseillons de  concentrer la future isolation des combles sur les traitements de l’étanchéité à l’air et les ponts thermiques.

De nombreux critères sont à prendre en compte dans le choix de l’isolant qui auront une incidence sur le prix de l’isolation des combles au m2. Il faudra aussi bien évaluer l’épaisseur nécessaire pour atteindre la norme de performance thermique exigée par la RT2012.

  • Les aides au financement de l’isolation des combles aménagés 

De nombreuses aides écologiques sont prévues pour vous permettre d’isoler vos combles à moindre frais. Qu’il s’agisse de la Prime Energie, du Crédit d’impôt, de la TVA à taux réduit, des aides de l’ANAH ou encore de l’éco-prêt à taux zéro, l’Etat ainsi que différentes collectivités locales peuvent participer au financement de vos travaux d’énergie par le biais de divers dispositifs.

Lire aussi:

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur email