Le sarking, l’isolation extérieure de la toiture

Sarking L'isolation thermique du toit par l'extérieur
Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur email

Le sarking est une méthode semblable à l’isolation thermique extérieure (ITE) des murs. Celle-ci se réalisera sur les toitures inclinées traditionnelles, directement sur les chevrons ou les voliges. C’est une technique d’isolation qui s’avère être efficace thermiquement puisqu’elle consiste à supprimer les ponts thermiques de la toiture. Sachant que 30% des déperditions de chaleur d’une maison se fait par le toit. 

Le sarking en fibre de bois

En complément d’une isolation intérieure, le sarking en fibre de bois ne provoque aucune dégradation et d’intervention intérieure. La maison reste donc habitable tout au long des travaux. La fibre de bois possède une performance thermique accrue contre le froid et la chaleur. Posée au dessus des chevrons et des pannes, elle permet de supprimer les ponts thermiques et reste conforme à la Réglementation Thermique 2012 (RT2012). 

Le sarking en 8 étapes

  1. La pose des chevrons

C’est une étape nécessaire uniquement pour les maison neuves ou en rénovation complète de la toiture, charpente incluse. 

  1. La pose du platelage

Cloué sur les chevrons, le platelage en bois massif est de 18 mm afin de respecter la réglementation incendie en vigueur. Il sera apparent sous la toiture.

  1. La mise en place du frein vapeur

Le frein vapeur se déroule sur l’ensemble de la toiture et va venir se placer sous la sablière pour des soucis d’étanchéité. 

  1. Le traitement du débord de toit

Si la demeure possède un débord de toit, il faudra mettre en place un contre chevronnage en partie basse de la toiture.

  1. La pose des panneaux isolants

Il est conseillé d’opter pour un isolant souple pour le débord de toit et de choisir un isolant rigide pour la partie haute du toit.

  1. La finition du débord de toit

Le sarking nécessite la pose d’un lambris pour assurer la finition du débord de toiture. Il sera cloué directement sur les chevrons qui dépassent.

  1. La pose du pare pluie

Le pare pluie sera de nature souple en débord de toit et de nature rigide sur la hauteur du toit. Celui-ci va recouvrir l’isolation.

  1. La fixation des contrelattes

D’une épaisseur de 4 cm et d’une largeur de 6 cm, les contrelattes se posent dans l’axe des chevrons et seront fixées à l’aide de vis spécifiques.

 
Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur email