Les solutions d’isolation

Entreprise rénovation paris solutions d'isolation
Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur email

Si une isolation thermique globale permet de réduire significativement la consommation énergétique d’une habitation ( réduction du chauffage et de la climatisation) et le coût lié à ce poste jusqu’à – 30 % en apportant un réel confort de vie aux occupants, elle participe aussi à la protection environnementale de par l’économie des ressources d’énergies, responsables des gaz à effet de serre.

Isolation thermique : des avantages financiers non négligeables

Performance et économie énergétique : Une isolation thermique réussie réduit les déperditions de chaleur partant du toit et des combles, des murs et ouvertures ( fenêtres et portes). Ce gain de chaleur permet de chauffer moins et donc de réduire ses factures d’électricité, gaz ou fuel.

Économie des travaux de rénovation : La règle d’or d’une isolation réussie ne réside pas uniquement sur la performance énergétique, elle repose sur le choix d’isolants performants et certifiés par une résistance thermique définie, une pose réglementaire, une bonne étanchéité à l’air qui garantit une réduction des pertes thermiques au niveau du bâti, une ventilation bien gérée pour un air sain.

« Une isolation performante assortie d’un bon système de ventilation évite les problèmes liés à l’humidité et à la condensation. Un bon moyen de réduire les travaux de  rénovation ou d’entretien d’un logement à court et moyen terme »

Isolation thermique des sols et des murs intérieurs 

Rénovation thermique : Isolation des sols 

Dans le projet de rénovation énergétique d’un bâtiment à basse consommation d’une maison individuelle ou d’un logement, l’isolation des sols doit faire partie de votre projet tout comme l’isolation des murs intérieurs, l’isolation des combles et de la toiture. 

Pour un résultat optimal, utilisez les bons isolants thermiques et faites appel à des experts de l’isolation.

Isolation thermique : Les revêtements de sol sont-ils suffisants ?

Si les revêtements de sol (carrelage, parquet, moquette…) sont des remparts entre la dalle et le plancher, ils sont loin d’être suffisants pour éviter les déperditions de chaleur. Pour gagner entre 7 et 10 % de chaleur,  économiser sur sa facture de chauffage, bénéficier d’un meilleur confort, il est important de bien isoler les sols avec des isolations performantes.

A savoir : Que ce soit lors d’une construction ou pour isoler les sols d’un bâti existant , l’isolation peut se faire sur tous types de sols

Rénovation thermique : Isolation des murs intérieurs 

Dans un programme de rénovation en isolation thermique des habitats, en plus d’une isolation des sols, isolation des combles et une isolation de toiture performantes, les travaux d’isolation des murs intérieurs sont indispensables pour bénéficier de tous les avantages d’une l’isolation thermique globale.

Tout comme une isolation des façades, l’isolation des murs par l’intérieur améliore  la performance thermique de l’habitation et notamment par la suppression des condensations sur les parois froides. En utilisant des systèmes thermo acoustiques adaptés, l’isolation intérieure offre un réel confort acoustique face aux bruits extérieurs.

Pour un logement sain et confortable en toutes saisons

Un logement bien ventilé perd de la chaleur en hiver et c’est vital car un  bâtiment doit respirer pour éliminer les composants toxiques liés aux poussières, à l’humidité de l’air et aux activités humaines. A contrario, une maison qui respire trop peut devenir rapidement une passoire thermique. De ce fait, le logement ou la maison sera un vrai gouffre en besoins énergétiques.

« L’isolation des murs intérieurs va limiter les déperditions thermiques, réduire le taux d’humidité et offrir à ses occupants un lieu de vie sain, écologique et économique. »

Isolation des combles aménagés et combles perdus 

L’isolation thermique par les combles et la toiture est le moyen le plus rapide et le plus rentable pour gagner un confort thermique et faire des économies d’énergies importantes.  De plus par rapport à l’isolation des combles par l’extérieur, l’isolation par l’intérieur est bien moins coûteuse notamment si vous optez pour une isolation des combles par soufflage ( pour les combles perdus).

Dans votre projet d’isolation thermique, nous vous conseillons de prioriser l’isolation des combles pour ses multiples avantages :

  • Économie jusqu’à 30 % sur votre facture énergétique
  • Rentabilité en 5 ans de par son coût accessible et les économies générées
  • Un financement réduit de par les différentes aides d’État et du Ministère de l’Écologie possibles sous conditions comme le crédit d’impôt ISOLATION, Pacte Énergie Solidarité, TVA réduite , PTZ ( éco-prêt à taux zéro), ISOLATION 1 euro

[btx_image image_id= »2650″ link= »/ » position= »center »][/btx_image]

Les techniques d’isolation par les combles différeront selon l’utilisation souhaitée sous toiture.

Si les combles sont aménagés ou que vous souhaitez les utiliser comme lieu habitable, on privilégiera une isolation par la toiture ( intérieure ou extérieur) D’une hauteur sous charpente de 1m 80 et d’une pente de toit supérieur à 30 % pour pouvoir y vivre confortablement , l’isolation intérieure des combles aménagés utilise des rampants ( isolant en rouleau ou plaques ).

Si les combles sont dits perdus car inhabitables (hauteur insuffisante ou charpente trop basse) l’isolation des combles la plus efficace est l’isolation par soufflage et/ou isolation entre solives que l’on peut coupler pour bénéficier d’un réel avantage thermique grâce à ce manteau isolant régulier.

Lire aussi: Notre guide de l’isolation des combles

Rénovation isolation : l’isolation phonique 

Isolation phonique : l’importance du diagnostic pour une rénovation réussie

Différentes solutions de protection d’isolation thermique et phonique dans un habitat peuvent être choisis après avoir bien posé le diagnostic acoustique.

Dans cette analyse, nous identifions la nature des nuisances sonores, l’origine du bruit et les parois qui le transmettent, l’intensité du bruit en dB pour définir les corrections à apporter au niveau de la consistance des matériaux isolants et des parois qu’il faudra isoler.

Les réponses donneront une direction pour choisir la meilleure solution d’isolation thermique et phonique à adopter et les travaux à réaliser.

Lors de la construction d’une maison ou d’un bâtiment résidentiel, il n’est pas toujours facile de prévoir les nuisances au bruit et leurs voies de passage. Pour obtenir les meilleurs résultats, des programmes de rénovation énergétiques et phoniques sont privilégiés avec l’utilisation de matériaux isolants murs et plafonds qui garantissent une protection énergétique et phonique.

Lors de l’étude d’une rénovation globale soit thermique soit phonique, nous  identifions les parois de transmission du bruit. Ces transmissions peuvent être indirectes ou latérales soit provenir des planchers/plafonds ou être diffusées par les parois verticales. Il faudra penser à réaliser une isolation acoustique du plafond ainsi qu’une isolation des murs.

« Un diagnostic complet en rénovation énergétique et phonique d’un habitat a toute son importance tant pour assurer la performance d’isolation, l’économie de la mise en œuvre, le coût engendré et le confort de vie. »

Le diagnostic de performance énergétique 

Le diagnostic de performance énergétique, comme son nom l’indique informe sur la performance énergétique d’un bâtiment par une évaluation de la consommation thermique et définit un classement de A à G selon les quantités émises de gaz à effet de serre. ( Pour exemple : un bâtiment  basse consommation RT 2012 se classe A ou B)

[btx_image image_id= »3734″ link= »/ » position= »center »][/btx_image]

Le DPE comprendra une estimation du coût des frais énergétiques par an ce qui permettra à l’acheteur ou au locataire de comparer différents biens.

Le DPE liste aussi les recommandations de gestion en vue de réduire la consommation énergétique et des conseils sur les travaux qui pourraient être entrepris selon la Réglementation thermique pour les bâtiments existants pour améliorer la performance énergétique.

Malgré tout, les futurs acquéreurs ou locataires ne pourront pas obliger le vendeur propriétaire ou le loueur de réaliser les travaux de rénovation thermique conseillés dans le DPE.

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur email