Mur humide, comment y remédier ?

Mur humide
Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur email

Le mur d’une habitation qu’il soit intérieur ou extérieur est une structure complexe qui peut être touchée par l’humidité, un véritable fléau pour le mur lui-même, le reste du bâti et la santé des habitants si on ne le traite pas rapidement. Le diagnostic doit être précis selon les origines et les sources des remontées capillaires à confier obligatoirement un professionnel expert dans l’isolation et les traitements des habitats.

Humidité d’un mur : les symptômes et les causes

Plusieurs signes peuvent vous alerter : `

pour un mur intérieur : vous remarquez des taches d’humidité et de moisissures, le mur est froid et mouillé (condensation), la tapisserie se décolle, il y a une mauvaise odeur dans la pièce

Pour un mur extérieur, vous remarquez des fissures, un décollement de l’enduit ou un noircissement, le mur reste mouillé après la pluie.

Les causes possibles d’un mur humide ou d’une humidité montante peuvent être de différents ordres, elles peuvent aussi se combiner :

  • Défaillance d’une membrane d’étanchéité à la base ou suite à un problème de rupture ou dégradation des canalisations
  • Une mauvaise ventilation qui entraine condensation et moisissures
  • Une infiltration d’eau qui s’introduit par une fissure murale ou par pression hydrostatique dans les fondations
  • Les matériaux de construction sont en contact avec l’eau
  • Par des remontées capillaires provenant du sol humide qui atteint les capillarités du mur

La présence d’humidité dans un mur quel que soit la cause aura à terme de lourdes conséquences pour le mur lui-même comme pour la qualité sanitaire de la pièce occupée. Un problème d’humidité de mur de type remontée capillaire peut entraîner l’apparition de sérieux troubles respiratoires ou allergies.

La cause ou l’origine d’un problème d’humidité détecté sur un mur peut ne pas être interne au mur lui-même et c’est bien là toute la difficulté du diagnostic pour réaliser l’assainissement nécessaire et de façon définitive. Il est primordial de trouver la cause mais aussi la source de l’humidité surtout en cas de remontées capillaires.

Humidité d’un mur : traitements et solutions

Après avoir déterminé les causes et les origines de l’humidité du mur, le professionnel choisira la solution de traitement d’assainissement du mur.

Après notre bilan et diagnostic, nous pourrons vous proposer des traitements adaptés et efficaces avant de procéder à une isolation étanche du mur.

Assainir le mur avant de l’isoler

Les isolants actuels sont totalement étanches : poser une isolation sur un mur humide soumis à des infiltrations d’eau ou remontées capillaires entraineraient une détérioration grave de la structure qui continuera à se désagréger au contact de l’humidité.

Traitement des remontées capillaires et infiltration d’eau

  • Un asséchement du mur pour traiter les remontées capillaires en créant une barrière contre les remontées d’eau par l’injection dans le mur d’un hydrofuge à 5 polymères ( résine). Une étanchéification de la façade et des fondations par un drainage ou un cuvelage.

Pour améliorer la ventilation défaillante

  • Par l’installation d’une VMC double flux ou hydro réglable pour éviter la condensation des murs et des surfaces. Un système de ventilation type VMC est indispensable dans tout habitat et d’autant plus si il est basse consommation. L’isolation thermique a pour objectif de créer une enveloppe dans toute la maison et les vapeurs d’eau, taux d’humidité de la salle de bain pour exemple doit être évacuée par une ventilation efficace.

Diagnostic humidité maison : pourquoi faire appel à un professionnel ?

Comme nous vous l’avons expliqué ci-dessus, les origines et causes d’une humidité de mur sont très diverses et parfois s’accumulent. Si l’on n’est pas un expert, les erreurs de diagnostic face un problème d’humidité lié à une infiltration ou/et à des remontées capillaires, une ventilation inefficace ou une fuite de canalisations internes ne sont pas rares et engendreraient des coûts importants à court et long terme.

La mesure du taux d’humidité

Le diagnostic d’humidité réalisé par un professionnel suit une ligne directrice précise : mesure du taux hygrométrique du mur et de toute la maison ainsi que des matériaux (murs et sols). Si cela est possible, il analysera des parties de matériaux pour évaluer sa consistance et son humidité.

Dans l’idéal, l’hygrométrie d’une maison doit se situer entre 45 et 65 %

« Les origines et causes diverses du problème d’humidité d’un mur doivent nécessiter l’intervention d’un professionnel pour un diagnostic précis et une mise en œuvre de traitements adéquats et durables «

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur email