Toit terrasse : L’aménagement pratique dont tout le monde rêve !

Toit terrasse : L'aménagement pratique dont tout le monde rêve !
Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur email

Suite aux différents blocages et au développement du télétravail, on est tous à la recherche d’un moment de répit à la maison. Cependant, les immeubles se multiplient et il est parfois compliqué de créer son propre espace vert. La solution est alors toute trouvée : le toit-terrasse.

Un toit-terrasse peut être l’extension parfaite d’un espace commun, offrant un refuge isolé au-dessus des rues animées de la ville.

Les toits-terrasses peuvent également offrir de nombreux avantages structurels et environnementaux s’ils sont conçus avec soin.

Adaptées aux maisons et immeubles à toit plat, ces terrasses permettent un espace de vie en hauteur, sans vis-à-vis et qui offrent de multiples possibilités d’aménagement.

Mais alors, comment la créer ? Quels sont les prérequis et les étapes ? Dans cet article, on vous donne toutes les informations à connaître avant de vous lancer dans la création de votre toit-terrasse !

Les conditions de création d’une terrasse

création d’une terrasse Les rêves se heurtent parfois à la réalité des choses. Afin d’éviter toute déception, il est essentiel de suivre quelques étapes pour pouvoir créer la terrasse qui vous conviendra. Il y a donc trois questions essentielles à se poser, qu’on traitera ensemble.

Une fois la réponse donnée à chacune de ces questions, vous pourrez passer à l’aménagement de votre toit-terrasse.

A-t-on les autorisations administratives pour construire un toit-terrasse ?

En effet, transformer le toit de votre maison, de votre garage ou de toute autre partie de votre habitation, nécessite une déclaration préalable pour obtenir l’autorisation du service de l’urbanisme de votre ville, par le biais d’un permis de construire.

Pour réaliser ce dernier, vous pouvez vous appuyer sur le Plan Local d’Urbanisme de votre ville disponible sur internet, ainsi que sur l’accompagnement d’un professionnel pour vous assurer de la faisabilité de votre terrasse. Attention, si vous êtes en copropriété, assurez-vous d’avoir l’autorisation de ce dernier.

Le toit est-il facilement accessible ?

Le deuxième critère auquel il faut être vigilant est l’accessibilité et la faisabilité de votre terrasse. En effet, certaines toitures, bien que pouvant paraître très accueillantes, n’ont pas forcément la solidité et la structure faites pour accueillir une terrasse.

Un professionnel ou le syndic de votre immeuble pourra vous apporter la réponse.

Les 3 critères essentiels pour une terrasse sur le toit sont-ils vérifiés ?

Afin d’éviter toute mauvaise surprise une fois votre terrasse installée, il est indispensable de vérifier 3 critères : l’isolation de votre toit-terrasse et donc son étanchéité, sa solidité et sa sécurité. Concernant ces critères, seuls des professionnels pourront assurer la qualité de ces vérifications.

L’étanchéité

Un point crucial de la construction de votre terrasse, il est indispensable qu’un  professionnel vérifie et réalise cette partie technique. Confier cette tâche à une personne compétente garantira votre sécurité et évitera des fuites qui peuvent avoir de graves conséquences.

Il s’assurera également que votre toiture est équipée de gouttières pour permettre l’écoulement des eaux de pluie.

La sécurité

Critère essentiel pour un toit-terrasse, même si vous n’avez pas d’enfants !

Un glissement accidentel est vite arrivé. Il est donc nécessaire de prévoir des garde-corps pour les éviter.

De même, vérifier l’isolation du toit-terrasse vous évitera des dépenses futures et des économies d’énergie.

Solidité

Comme mentionné précédemment, certaines toitures ne sont pas conçues pour supporter le poids d’une terrasse. En effet, il se peut que la structure ne soit pas conçue pour supporter plus que des panneaux solaires ou des antennes de télévision.

Pour éviter les mauvaises surprises, vérifiez donc la solidité de votre toit !

L’aménagement d’un toit-terrasse

Comment aménager un toit-terrasse sur plots ?

La première question que l’on peut se poser après avoir vérifié les trois critères précédents est la suivante : concrètement, comment construire une terrasse sur mon toit ?

La première étape, et celle qui caractérise le plus la création d’un toit-terrasse, est l’étanchéité. En effet, cette dernière permet d’éviter les infiltrations d’eau et d’air à l’intérieur de votre habitation, tout en réalisant des économies d’énergie.

Comment imperméabiliser sa toiture terrasse ? Il existe 2 grands types de membranes :

La membrane bitumineuse

Afin d’obtenir une étanchéité à chaud. Elle est solide, résiste aux chocs, aux UV et elle dure dans le temps (20 ans en moyenne).

La membrane élastomère

Qui permet une étanchéité à froid, pratique pour les grandes surfaces. De même, elle est très résistante et a une durée de vie encore plus longue (environ 35 ans).

Une fois la pose de la membrane d’étanchéité terminée, les étapes suivantes sont similaires à celles d’une terrasse au sol : calcul du nombre de plots nécessaires à la réalisation de votre terrasse et calcul du nombre de lames / lambourdes / dalles dont vous aurez besoin.

Quel revêtement choisir ?

Dernière étape de la création de votre toit-terrasse, le choix du revêtement peut parfois s’avérer difficile à faire. Les lames de bois, chaleureuses, intemporelles et plus légères, s’opposent aux dalles de carrelage, plus résistantes mais plus lourdes.

Le choix se fait donc en fonction de la structure de votre toit et de sa capacité de charge, mais aussi de vos goûts personnels et du look que vous souhaitez donner à votre petit paradis.

Ce qu’il faut faire et ce qu’il ne faut pas faire pour aménager une terrasse sur un toit

L'aménagement d’un toit-terrasseL’intérêt pour les toits-terrasses urbains est une proposition de rêve pour les architectes et les concepteurs qui voient le potentiel de créer des environnements extérieurs flexibles et polyvalents qui peuvent être utilisés pour presque tout, et cela peut devenir une tâche plus facile si l’on prend des décisions éclairées et que l’on garde certains facteurs clés à l’esprit.

Pour vous aider à concevoir votre projet, on a dressé une liste des choses à faire et à ne pas faire pour l’aménagement de votre prochain espace de terrasse sur le toit.

À faire

Préservez la vue

La vue depuis un espace de vie sur le toit est l’un de vos atouts les plus précieux, c’est pourquoi toutes les décisions de conception doivent la préserver et la maximiser. Les choix de conception doivent refléter et améliorer cet atout.

Par exemple, remplacer un mur solide par un garde-corps « transparent » ou une balustrade en verre peut grandement améliorer la vue et emprunter de l’espace pour faire paraître votre projet plus grand, mais s’il y a un élément gênant, l’utilisation de plantations et d’écrans peut être la solution parfaite pour cacher un segment indésirable, tout en conservant la vue.

Améliorez l’intimité

L’un des principaux avantages d’avoir un toit ou une terrasse est d’avoir une vue étendue de tous les côtés, mais dans certains cas, cela devient un fardeau, si votre toit est présenté à la perspective de tous les voisins indiscrets ou si vous avez une vue terrible de ce point, la création de murs verts et de haies peut totalement transformer un toit-terrasse en un espace extérieur époustouflant qui peut même ressembler à un jardin.

Pour ce faire, créez une végétation haute et épaisse autour de tous les coins qui vous offrira une intimité absolue et un cadre idéal pour la vie en plein air.

Atténuez l’impact sur l’environnement

Lorsque vous investissez beaucoup d’argent dans un espace de vie extérieur, celui-ci doit être confortable pour vous et vos plantes, quelle que soit la saison. Pendant les mois les plus froids, lorsque vous vivez à l’intérieur, les plantations et la décoration doivent rendre cet espace tout aussi attrayant à regarder à travers les fenêtres.

L’un des grands défis consiste à mettre en place des éléments qui atténuent vos problèmes climatiques uniques avec des composants attrayants qui s’intègrent bien au style de l’intérieur. Parmi les problèmes typiques, citons les unités orientées au sud et à l’ouest, où la chaleur de l’après-midi et l’exposition totale pendant les mois d’été peuvent être accablantes.

Dans ce cas, vous aurez besoin d’un ombrage saisonnier. Les unités situées dans les couloirs de vent, où les coups de vent déchirent les espaces entre les grands bâtiments, ont besoin d’être protégées.

Des pare-vent en métal ou une sélection de plantes qui tolèrent ces coups de vent peuvent s’avérer essentiels, tout en restant très agréables à l’œil.

Pensez à l’avenir

L’un des défis les plus difficiles à relever lorsque l’on travaille sur des terrasses et des paysages de toit est de pouvoir se projeter dans l’avenir, c’est essentiel pour l’utilisation et l’entretien continus de votre terrasse.

Il s’agit d’un environnement extérieur, soumis à des conditions plus extrêmes qu’au niveau du sol, la pluie, le vent, l’exposition à la lumière directe du soleil et à la chaleur, ainsi qu’un hiver froid, ont tous un impact sur les finitions utilisées et sur les plantations.

Choisissez un revêtement de sol non poreux : les algues ne peuvent pas se développer et votre terrasse n’aura pas l’air « vieille et humide » (et vous évitera de glisser, bien sûr). Les bois naturels peuvent avoir fière allure lorsqu’ils sont neufs, mais n’oubliez pas de continuer à les teinter et à les préserver pour qu’ils conservent leur aspect d’origine.

Minimisez l’impact sur le bâtiment

L'aménagement d’un toit-terrasseUne terrasse sur le toit est ainsi nommée, croyez-le ou non, parce qu’elle se trouve sur le toit du bâtiment. Cela peut entraîner toute une série de complications, mais les deux principaux problèmes qui affectent le bâtiment sont l’imperméabilisation et la charge de poids.

L’étanchéité est une couche délicate que vous ne voudrez certainement pas pénétrer (ou le moins possible), alors assurez-vous de choisir un système autoportant qui n’a pas besoin d’être fixé.

Sur les bâtiments anciens, en particulier, le poids peut également être un problème important à surmonter, essayez d’éviter les constructions solides comme le béton, qui ont un poids inutile. Avec une structure de support modulaire intelligente, vous pouvez économiser la fixation dans le toit sans poids supplémentaire, et ce sans nuire à la conception.

Ne pas faire

Oublier le vent

Le vent est un problème courant dans les jardins sur les toits. De nombreuses plantes peuvent s’y adapter, mais vous aurez peut-être besoin d’un refuge si vous souhaitez profiter de l’espace toute l’année. À moins d’être protégé par les bâtiments environnants, les brise-vent solides ne sont pas une bonne idée, car ils bloquent la vue et le vent exerce une forte pression sur les fixations.

Optez plutôt pour un treillis perméable, qui sera ensuite fixé à une pergola. Les arbustes plus hauts qui tolèrent le vent offrent une certaine protection. Considérez-les comme un écran vivant. Des arbres à feuilles persistantes robustes comme l’oléaria, le phormium, le pittosporum et le laurier tacheté, placés dans des jardinières, constituent une excellente barrière contre le vent.

Le bambou mérite également d’être tenté, en particulier sur les toits-terrasses exposés au vent, car ses énormes feuilles sont très sensibles à la brise, ce qui implique que les racines se déplacent et que les plantes ne s’établissent pas dans leurs nouveaux pots.

Précipiter la conception de la plantation

Comme on l’a vu plus haut, les plantes devront être très résistantes pour faire face aux conditions difficiles que l’on trouve sur les toits. Elles devront probablement être tolérantes aux vents violents et à la sécheresse, ainsi qu’à un fort ensoleillement ou à une ombre profonde, selon l’aspect.

Les plantes épaisses à feuilles persistantes sont utiles pour intriguer tout au long de l’année et la plupart d’entre elles ont des feuilles épaisses et réfléchies qui les empêchent de se dessécher rapidement.

Griselinia, Garrya, Viburnum Tinus, Escallonia, Euonymus, Fatsia et palmiers nains sont idéaux et donnent asile à des plantes vivaces à la fois brillantes et intenses, par exemple des épines en forme de globe, des hémérocalles et des Heuchera nichées sous eux.

Les alpines, qui vivent généralement au sommet des falaises et des montagnes, ont besoin de peu d’eau et peuvent supporter une exposition extraordinaire à la lumière du jour et aux vents violents.

Oublier l’acoustique et le son

L'acoustique de la terrasseLes ingénieurs savent que le son se propage vers le haut. La clameur d’une circulation dense peut être plus forte quelques étages plus haut qu’au niveau de la rue. Ce bruit et l’agitation générale de la vie urbaine peuvent gâcher le sentiment de sérénité que vous essayez d’instaurer dans votre espace de vie.

L’acoustique de la terrasse revêt donc une grande importance. Comme ci-dessus, une plante dense à feuilles persistantes constitue une bonne barrière acoustique, mais la meilleure forme d’acoustique est de « masquer le son », plutôt que de le cacher, le son de l’eau est un dispositif de masquage très efficace, les fontaines murales étant le style le moins encombrant.

Les fontaines murales sont les moins encombrantes. Elles sont placées en bordure de l’espace, contre un mur, ou peuvent même être accrochées au mur, ne nécessitant que peu ou pas d’espace à consacrer à leur base.

Les scientifiques l’ont bien compris : « Le bruit de l’eau peut provoquer un afflux de substances neurochimiques qui favorisent le bien-être, augmentent le flux sanguin vers le cerveau et le cœur et induisent la relaxation.

Soyez bon marché

Comme pour toutes les choses qu’on achète, on doit considérer la valeur de la terrasse avant de regarder le résultat net. Une terrasse sur le toit peut ajouter jusqu’à 25 % à la valeur de votre bâtiment, il faudra donc engager des frais importants pour véritablement réaliser le retour sur investissement.

Une terrasse, comme tout ce qui touche à l’immobilier, peut varier énormément en coût, de 10k £ à 10m £, alors assurez-vous d’utiliser les bons matériaux, d’utiliser l’expertise des architectes et des ingénieurs, et enfin, ne vous contentez pas de réduire les coûts pour le plaisir de le faire, quiconque utilise la terrasse le saura dans 5 ans.

Utiliser des systèmes hybrides

L’utilisation de plusieurs systèmes de support tend à créer des difficultés supplémentaires inutiles, en particulier lors de l’introduction de différentes surfaces de finition, telles que le gazon artificiel, les dalles et le gravier lié à la résine.

Si, par exemple, vous posez du gazon artificiel sur une dalle de béton et une isolation « typiques », l’interface avec les dalles ou les terrasses n’est pas bonne et le drainage de la toiture n’est pas assuré.

Investissez dans un système capable de supporter ces multiples finitions, tout en supprimant la nécessité d’une construction solide et en maintenant le poids total de la terrasse aussi bas que possible.

Et le tour est joué ! Il ne vous reste plus qu’à aménager votre toit-terrasse comme vous le souhaitez : salon d’extérieur, barbecue, plantes, espaces de détente et transats au soleil. Attention toutefois à bien répartir le poids pour ne pas fragiliser la structure et par la même occasion, votre toiture.

Meilleurs éléments de décoration pour un toit-terrasse

Rehaussez la beauté et le charme de votre toit-terrasse en y incorporant des objets de décoration soigneusement sélectionnés qui en rehaussent l’esthétique et créent une atmosphère accueillante.

Voici quelques éléments de décoration populaires à prendre en considération :

Tapis d’extérieur

Définissez différentes zones sur votre toit-terrasse à l’aide de tapis d’extérieur. Ces tapis ajoutent non seulement de la couleur et de la texture, mais offrent également une surface douce pour les pieds nus. Choisissez des tapis fabriqués dans des matériaux qui résistent à la lumière du soleil et à l’humidité.

Plantes en pot et verdure

décoration pour un toit-terrasseIntroduisez une variété de plantes en pot, d’arbustes et de petits arbres pour donner de la vie et de l’éclat à votre toit-terrasse. Pensez à utiliser de grandes jardinières ou des pots décoratifs de différentes formes et tailles pour créer une oasis luxuriante.

Statues et sculptures de jardin

Ajoutez une touche d’élégance artistique avec des statues ou des sculptures de jardin. Qu’elles soient contemporaines ou classiques, ces pièces décoratives peuvent être placées à des endroits stratégiques pour ajouter un point focal et un sens du style à votre toit-terrasse.

Éclairage extérieur

Créez une ambiance magique pendant les soirées grâce à l’éclairage extérieur. Des guirlandes lumineuses, des lanternes, des lumières féeriques et des éclairages de chemin solaires peuvent transformer votre toit en un espace douillet et enchanteur.

Foyer ou cheminée d’extérieur

Si la réglementation le permet, envisagez d’ajouter un foyer ou une cheminée d’extérieur. Ces ajouts apportent non seulement de la chaleur, mais créent également un point focal captivant pour les rassemblements.

Carillons et mobiles

Ajoutez un élément apaisant et mélodique avec des carillons éoliens ou des mobiles suspendus. Ces éléments décoratifs ajoutent non seulement un intérêt visuel, mais créent également une expérience auditive relaxante.

Art d’extérieur

Rehaussez l’attrait artistique de votre toit avec des œuvres d’art extérieures. Des sculptures, des œuvres d’art murales et des peintures murales résistantes aux intempéries peuvent insuffler de la créativité et de l’expression dans votre espace.

Écrans d’intimité ou séparateurs de plantes

Renforcez l’intimité et séparez les différentes zones avec des écrans d’intimité décoratifs ou des séparateurs de plantes. Ces éléments ajoutent de la structure et de l’esthétique tout en donnant un sentiment de séparation.

Jeux d’eau

Introduisez la tranquillité avec un élément aquatique tel qu’une petite fontaine, un bassin réfléchissant ou une chute d’eau miniature. Le bruit de l’eau qui ruisselle peut créer une atmosphère sereine et paisible.

Rideaux ou auvents d’extérieur

Créez un sentiment de luxe en ajoutant des rideaux ou des auvents extérieurs. Ceux-ci offrent non seulement de l’ombre et de la protection, mais ajoutent également un élément de sophistication à votre toit-terrasse.

FAQ / Toit terrasse

  • Comment recouvrir un toit de terrasse ?

La conception d’une pergola peut être l’une des idées parfaites pour couvrir une terrasse ouverte. Vous pouvez également opter pour un auvent, une toiture en verre trempé ou une toiture en tissu.

  • Quelle est l’utilité d’un toit-terrasse ?

Les espaces extérieurs tels que les toits-terrasses ne sont pas forcément un luxe. Faites en sorte que votre bâtiment travaille davantage pour vous en l’utilisant comme lieu d’accueil pour vos événements. Non seulement ils sont privés et uniques, mais les toits-terrasses des bureaux offrent également une vue imprenable sur le paysage urbain environnant.

  • Que peut-on mettre sur un toit-terrasse ?

Vous pouvez choisir d’utiliser les mêmes matériaux, tels que le bois, les matériaux composites ou les pavés. Si vous souhaitez limiter le poids, les meilleurs matériaux à choisir sont le bois dur, qui crée une atmosphère chaleureuse pour votre toit-terrasse, ou le composite, qui nécessite peu d’entretien.

  • Quel est le meilleur revêtement pour un toit-terrasse ?

Durable et résistant : La porcelaine résiste aux rayures et aux taches, ce qui est essentiel pour les zones très fréquentées telles que les toits-terrasses collectifs. Liberté de conception : à l’instar des terrasses en matériau composite, la porcelaine peut être fabriquée dans de nombreuses finitions différentes, ce qui permet une liberté de conception totale.

  • Quel est le meilleur revêtement pour un toit-terrasse ?

Durable et résistant : La porcelaine résiste aux rayures et aux taches, ce qui est essentiel pour les zones très fréquentées telles que les toits-terrasses collectifs. Liberté de conception : à l’instar des terrasses en matériaux composites, la porcelaine peut être fabriquée dans de nombreuses finitions différentes, ce qui permet une liberté de conception totale.

Lire aussi:

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur email