Toit végétalisé : Conseils pour aménager et entretenir un jardin sur le toit

Toit végétalisé : Conseils pour aménager et entretenir un jardin sur le toit
Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur email

Avec la pénurie d’espaces verts dans les zones urbaines, les jardins sur les toits sont devenus une nouvelle tendance.

Avec quelques conseils simples, vous pouvez transformer votre toit en un espace extérieur relaxant et profiter de produits frais et biologiques.

Voici donc quelques idées d’aménagement pour un toit végétalisé.

Qu’est-ce qu’un jardin sur le toit ?

un jardin sur le toitUn jardin sur le toit est un espace vert aménagé au dernier étage d’un bâtiment résidentiel ou commercial. Les jardins sur les toits se trouvent principalement dans les zones urbaines et sont utilisés pour cultiver des légumes et des fruits et pour fournir un espace de jeu ou un espace vert de détente.

Ils peuvent être aménagés avec des pavés, des terrasses, des sièges, des parterres de fleurs ou des jardinières surélevées, des jardins cultivés ou des fermes urbaines.

On trouve un grand nombre de toits verts au sommet des immeubles dans de nombreuses villes du monde. La végétation des toits verts peut être de deux types : extensive et intensive. La végétation extensive se compose d’herbes, de petites plantes et d’arbustes, tandis que la végétation intensive comprend des arbustes lourds et de petits arbres sur un toit.

Avantages du jardin sur le toit

Un jardin sur le toit présente de nombreux avantages. Il permet de se détendre et de se relaxer. Les plantes et les arbres ont un effet apaisant sur l’esprit. Il est possible de cultiver des fruits et des légumes sur un toit, car ce type d’agriculture gagne du terrain parmi ceux qui préfèrent les produits biologiques. Les jardins sur les toits contribuent à l’agriculture urbaine.

En outre, les plantes sont les meilleurs filtres à air, car elles transforment le dioxyde de carbone en oxygène. Les toits verts peuvent également contribuer à réduire la pollution de l’air. Les jardins sur les toits peuvent également atténuer le bruit. Les plantes et le sol absorbent, réfléchissent et dévient les ondes sonores et peuvent réduire la pollution sonore dans une certaine mesure.

Les jardins sur les toits peuvent tirer pleinement parti de la collecte des eaux de pluie. Les jardins sur les toits fournissent de l’ombre et peuvent refroidir la surface du toit. Les climatologues ont suggéré que les jardins sur les toits peuvent contribuer à atténuer les fortes chaleurs dans les villes. En hiver, les toits verts peuvent minimiser les pertes de chaleur grâce à l’isolation supplémentaire du toit.

Points à prendre en compte lors de l’aménagement d’un jardin sur le toit

Vérifiez la capacité de charge

Vérifiez la capacité de charge du toit avant d’installer un jardin sur le toit. La terre et les pots sont lourds et le seront encore plus lorsque les plantes pousseront.

Imperméabilisez le toit et assurez-vous qu’il dispose d’un bon système de drainage et d’une bonne pente.

Avant d’aménager un jardin sur le toit, assurez-vous que le toit est étanche et ne présente pas de fuites. Appliquez des techniques de couverture ou des solutions d’imperméabilisation chimique en consultant un expert. Cela permettra d’éviter les infiltrations d’eau dans les murs ou les toits, qui peuvent causer de l’humidité ou d’autres dommages.

Un drainage adéquat des jardinières est essentiel à leur croissance. Il est recommandé de les placer sur des supports en briques. Une mosaïque de carreaux de Chine cassés peut également constituer une protection contre les infiltrations. La meilleure façon de créer une pente est d’installer un lit de béton pour dévier l’eau vers les drains. Veillez à ce que le système de drainage soit efficace en cas de fortes pluies.

Brise-vent sur les jardins sur les toits

Si la zone est venteuse, installez des brise-vent autour des plantes pour éviter qu’elles ne soient déracinées et détruites. Un treillis ou un mur d’enceinte peut aider à bloquer les fortes rafales et à ancrer les plantes dans le sol. Des lunettes peuvent également servir de balustrade et de pare-vent dans un jardin sur le toit, car elles permettent d’avoir une vue ininterrompue.

Sécurité des jardins sur les toits

La sécurité est primordiale dans toute idée de jardin sur le toit. Évitez donc de suspendre quoi que ce soit sur les bords ou de placer des pots sur les rebords, à moins qu’ils ne soient solidement fixés. Barricadez toujours les bords d’un jardin sur le toit. Le sol des jardins sur les toits doit être antidérapant.

Conception d’un jardin sur le toit

Conception d'un jardin sur le toitL’aménagement d’un espace vert sur un toit nécessite une bonne planification. Choisissez un plan pour le jardin sur le toit et sélectionnez le type de plantes à y cultiver. Certaines plantes ont besoin de plus de soleil, tandis que d’autres ont besoin d’ombre.

Lors de la sélection des plantes pour le jardin sur le toit, tenez compte des conditions météorologiques sur votre toit et choisissez les plantes en conséquence.

Essayez de comprendre si ces plantes peuvent pousser sur un toit, puis finalisez son aménagement. Choisissez toujours un ensemble varié de plantes. Aménagez le jardin avec des herbes, des arbustes, des lianes et des plantes grimpantes, qu’elles soient de petite ou de grande taille, fleuries ou non.

Si la plantation se fait directement sur la terrasse, il est conseillé d’installer des alvéoles de drainage (tuiles en polyéthylène qui agissent comme un espace permanent et non obstruant entre la dalle de béton et le sol). Procurez-vous une membrane géotextile avant de mettre de la terre.

Évitez de placer les pots au centre du toit et n’en mettez pas trop. Fixer les pots sur les murs environnants ou les placer sur des étagères est utile, car ce sont les murs qui supporteront leur poids et non le toit.

Optez pour des plates-bandes surélevées pour les plantations afin d’éviter les problèmes d’infiltration. Décorez le jardin sur le toit avec des lumières, des fontaines, des statues et optez pour des arrangements esthétiques avec des contenants de plantes colorés.

Potager sur le toit grâce à l’agriculture urbaine

Les légumes cultivés à la maison ont un goût délicieux, sont bons pour la santé et ne contiennent pas de produits chimiques. Commencez par quelques plantes faciles à cultiver, telles que des arbres fruitiers vivaces et des légumes verts à feuilles.

Les herbes aromatiques, comme le basilic doux, le tulsi, la menthe, la moutarde, le sésame et le fenouil, sont idéalement intercalées avec les légumes dans la plate-bande.

Essayez de cultiver des plantes qui correspondent aux conditions climatiques de la région et qui nécessitent peu d’entretien. Vous pouvez faire pousser des radis, des épinards, du fenugrec, des tomates, des feuilles de curry, de la coriandre, des piments verts, des concombres, des courges amères, des gourdes, des mangues, des bananes, des pommes d’amour, des grenades, des ananas, des papayes, des choux et des gombos, entre autres.

Fleurs du jardin sur le toit

Fleurs du jardin sur le toitLes fleurs ont un effet apaisant et vous mettent de bonne humeur grâce à leurs couleurs et à leur parfum. Vous pouvez cultiver des hibiscus, des frangipaniers, des soucis, des pervenches, des roses, etc. qui donneront de la couleur au jardin sur le toit.

Vous pouvez cultiver des fleurs dans des jardinières et les suspendre le long des balustrades.

Cultivez des fleurs sur le toit-terrasse pour attirer les abeilles indigènes et d’autres insectes bénéfiques. Des fleurs telles que le bougainvillier, le jasmin, le gardénia, la clématite, la liane, l’hibiscus, la rose, le laurier-rose et les plumerias peuvent être cultivées dans des jardinières.

Pour attirer les papillons, faites pousser des plantes comme le clitoria, le parijat, l’adenium, le lantana vincas et le chèvrefeuille.

Terre et compost pour les jardinières sur les toits

Le sol est un facteur important lors de la planification d’un jardin sur le toit et pour une croissance saine des plantes. Un mélange parfait de lombricompost et de sable dans un sol normal, en proportions égales, rend le sol fertile. La nutrition du sol et le compostage organique sont les seuls moyens de nourrir les plantes.

Tous les déchets humides de la cuisine, comme les légumes, les pelures de fruits, les coquilles d’œufs, etc., peuvent être transformés en compost en y ajoutant une source de carbone sous forme de feuilles sèches, de sciure de bois, etc. L’ajout de microbes à ce mélange lance le processus de compostage et décompose les déchets en un riche compost noir en quelques semaines. Le meilleur moyen est donc d’utiliser les déchets de cuisine et de faire du compost.

Sièges de jardin sur le toit

Optez pour des meubles légers et imperméables pour un jardin sur le toit. Veillez à ce qu’il soit confortable. Si les chaises et les salons sont dépourvus de coussins, placez-y quelques coussins et oreillers. Utilisez un tissu d’extérieur de bonne qualité qui résiste à la décoloration et à la moisissure.

Les chaises pliantes, qu’elles soient en plastique, en bois ou en métal, sont de bonnes options de mobilier pour les espaces extérieurs, grands ou petits, car elles peuvent être déplacées ou emballées facilement. Si l’espace le permet, optez pour des canapés confortables ou des chaises en rotin.

Lampes de jardin sur les toits

Il est important d’éclairer le jardin pour pouvoir l’utiliser le soir et la nuit. L’éclairage doit être superbe et éclairer correctement l’espace. Mettez en valeur le décor du jardin sur le toit grâce à un éclairage approprié. Les guirlandes lumineuses, les diodes électroluminescentes ou même les lampes à énergie solaire peuvent être une bonne option. Des éclairages ciblés pour les arbres peuvent être utilisés pour créer un effet magique la nuit.

Le jardinage sur les toits

Le jardinage sur les toits est un concept qui existe depuis qu’il y a des toits. Depuis des générations, les citadins installent des plantes sur les toits et les escaliers de secours. Même les toits verts, c’est-à-dire les toits recouverts de terre et de plantes, existent depuis des années.

Il semble que, quelle que soit la surface dont dispose un jardinier, nous soyons toujours à la recherche de plus d’espace, et les jardins sur les toits de toutes sortes gagnent en popularité, que ce soit dans les sites résidentiels ou commerciaux.

Il existe de nombreuses bonnes raisons d’envisager un jardin sur les toits :

  •  Ils permettent d’utiliser un espace inutilisé ou sous-utilisé
  •  Un jardin embellit un espace vide
  •  Ils peuvent offrir une certaine intimité
  •  Ils peuvent être extrêmement respectueux de l’environnement
  •  L’exposition au soleil est généralement bonne
  •  Il n’y a pas de cerfs, de lapins ou d’autres nuisibles non volants à craindre.

Options pour votre jardin sur le toit

Le jardinage sur les toitsIl existe plusieurs possibilités pour aménager un jardin sur un toit. Les toits verts entièrement plantés, où le toit est recouvert de terre et où les plantes sont dans la terre, sont très écologiques, mais ils sont trop difficiles à réaliser par les propriétaires eux-mêmes.

Le poids des toits verts peut facilement dépasser 100 livres par mètre carré, sans compter les personnes. Vous devrez faire appel à un ingénieur en structure ou à un architecte pour effectuer une analyse structurelle et probablement à une entreprise professionnelle pour l’installer.

L’approche la plus simple et la plus personnelle du jardinage sur les toits est l’utilisation de conteneurs et de plates-bandes surélevées.

Vous pouvez créer n’importe quel style de jardin sur les toits avec des plantes cultivées en conteneurs, de quelques plantes aromatiques simples à un potager formel et élégant. Les conteneurs sont parfaits pour les jardins sur les toits parce qu’ils sont légers, portables, flexibles et abordables.

L’entretien de votre jardin sur le toit

Bien que l’entretien des plantes cultivées en conteneurs sur un toit ressemble beaucoup à l’entretien des conteneurs au sol, il y a quelques particularités à prendre en compte avant de commencer à transporter vos pots à l’extérieur.

Permission

Tout d’abord, vérifiez auprès de votre propriétaire et/ou du code du bâtiment. Les questions relatives à l’accessibilité, aux restrictions de hauteur des bâtiments et aux réglementations en matière d’incendie peuvent interdire tout type d’utilisation du toit.

Intégrité de la structure

Assurez-vous que le toit peut supporter la charge. Appelez un professionnel agréé. La terre et les pots sont lourds au départ et le seront de plus en plus au fur et à mesure que les plantes grandiront. Si vous avez déjà essayé de déplacer un pot rempli de terre humide, vous savez à quel point l’eau peut ajouter du poids.

L’accès

Comment allez-vous faire entrer et sortir votre matériel et vos fournitures ? Si vous vivez dans un appartement, assurez-vous que vous êtes autorisé à utiliser l’ascenseur. Certaines municipalités exigent des accès/sorties multiples et éventuellement un éclairage de sortie, des alarmes incendie et un éclairage de secours.

L’eau

Serez-vous en mesure d’installer un tuyau d’arrosage sur le toit ? Les arrosoirs peuvent devenir gênants et les conteneurs nécessitent beaucoup d’eau. Envisagez l’installation d’un tonneau d’eau de pluie et d’un système d’irrigation au goutte-à-goutte.

Exposition au soleil

Êtes-vous à l’ombre des bâtiments voisins ou de la terrasse qui vous surplombe ? Même un peu de soleil peut être un problème lorsque les plantes sont en train d’étouffer sur le béton.

Chaleur

Outre le soleil qui tape sur le toit, la chaleur ambiante est réfléchie par la surface du toit, les bâtiments environnants, les tramways et les structures métalliques d’échappement et de service. Vous voudrez probablement prévoir une sorte d’ombre, si ce n’est pour les plantes, du moins pour vous.

Vent

Le vent peut s’engouffrer dans les rues urbaines droites, en particulier dans les immeubles de grande hauteur. Vous pouvez envisager la construction d’un mur ou d’une clôture. Si c’est le cas, vous devrez probablement vérifier à nouveau le code de la construction pour connaître les hauteurs requises et la stabilité de la structure.

Ceci est particulièrement important lorsque la sécurité du bâtiment impose des barrières pour les enfants et les animaux domestiques.

Intimité

La plupart des toits sont entourés de bâtiments voisins. Si votre jardin sur le toit est exposé à la vue de tous, il est préférable de prévoir un écran. Vous pouvez planter une haie de conifères, faire courir des plantes grimpantes le long d’un mur en treillis ou simplement placer une table parapluie.

Câblage électrique

L’électricité n’est pas indispensable, mais elle facilite grandement les choses. Si vous prévoyez de profiter de votre jardin le soir, les bougies ne sont pas le meilleur éclairage pour désherber.

Rangement

Le jardinage sur les toitsIl y a beaucoup d’attirail associé au jardinage : outils, engrais, compost, seaux. L’espace est limité sur un toit et il est difficile de camoufler un espace de rangement.

Des étagères suffisent. Certains jardiniers sur le toit optent pour des placards étroits. Une autre option consiste à installer des bancs avec des rangements intégrés, pour faire double emploi.

Le coût

Enfin, combien êtes-vous prêt à dépenser ? Vous pouvez commencer modestement et augmenter votre budget en achetant des pots et des plantes (et de la terre) au fur et à mesure. La véritable dépense intervient lorsque vous voulez commencer à aménager le toit et à construire.

La pose de tuiles ou de pierres, la construction de plates-bandes et de bacs surélevés, l’ajout d’éclairage et de meubles sont autant d’opérations qui peuvent s’avérer coûteuses. De plus, il se peut que vous ayez besoin de travaux structurels supplémentaires pour les soutenir.

Quel que soit votre projet de départ, grand ou petit, un jardin sur le toit est un investissement dans la tranquillité d’esprit pour de nombreux citadins, offrant des heures de détente et de récompense.

Conseils pour l’entretien des jardins sur les toits

L’aménagement d’un jardin sur le toit est un plaisir, mais il est tout aussi important de veiller à ce qu’il soit correctement entretenu :

  •  Méfiez-vous des attaques de parasites et optez pour la lutte antiparasitaire afin d’éliminer les insectes nuisibles.
  •  En général, les gens ont tendance à trop arroser les plantes. Cela a pour effet non seulement d’éliminer les nutriments vitaux du sol, mais aussi de faire pourrir les racines. Maintenez le sol humide.
  • · Enlevez régulièrement les feuilles, les brindilles et les fleurs sèches. Vaporisez de l’eau sur le feuillage au moins une fois par jour. Une fois tous les quinze jours, ameublissez la surface du sol pour une bonne aération des racines.
  •  Enlevez les fleurs sèches ou mortes et remettez-les dans le sol et ajoutez du fumier une fois par mois.
  •  En fonction de leur type, placez les plantes à un endroit approprié. Si la lumière du soleil est trop faible, les plantes ont tendance à devenir maigres, à perdre leur couleur et à avoir un feuillage jaune pâle. Certaines plantes ont besoin de zones semi-ombragées.
  •  Décorez le jardin sur le toit avec des carillons éoliens, une mangeoire à oiseaux, des cloches en laiton, des lanternes, etc. Le toit peut être recouvert d’éléments d’ombrage tels que des pergolas.
  •  Installez une fontaine d’eau pour le rendre attrayant. Son son magique vous attirera tous les soirs. Conservez des accessoires de jardin tels qu’un nain ou une grenouille, voire une petite sculpture.
  •  Vérifiez régulièrement le toit pour savoir si la couche d’imperméabilisation est endommagée, car cela peut entraîner des problèmes d’infiltration.

Des toits verts pour de futures villes saines

Les toits verts peuvent améliorer la santé des villes. L’Allemagne, les États-Unis, le Canada, le Japon, Singapour et Hong Kong développent des toits verts dans les villes afin de réduire l’impact négatif des activités de construction et d’encourager l’agriculture urbaine. Les villes ont besoin de croissance et de développement, mais celui-ci doit être durable.

Le concept de bâtiments écologiques gagne du terrain dans des villes indiennes comme Chennai, Bangalore, Mumbai et Hyderabad. Les gouvernements des États élaborent des politiques de construction écologique qui rendent obligatoire la collecte des eaux de pluie, l’utilisation de panneaux solaires et la création de jardins sur les toits.

Par exemple, le BMC de Mumbai a proposé de rendre obligatoire l’aménagement de jardins sur les toits ou en terrasse pour tous les nouveaux bâtiments dont le terrain a une superficie supérieure à 2 000 mètres carrés. Cette politique permettra d’augmenter la couverture végétale, qui est réduite en raison de l’indisponibilité des terrains.

FAQ / Toit végétalisé

  •  Comment s’appelle un jardin sur le toit d’un bâtiment ?

Un jardin sur le toit peut être n’importe quel type de végétation établi sur le toit d’un bâtiment. Outre l’aspect esthétique, les jardins sur les toits servent à améliorer l’architecture, à réguler la température, à offrir des possibilités de loisirs, à créer des habitats pour la faune et la flore, et même à cultiver des aliments.

  •  Quels types de fruits peut-on cultiver sur un toit-terrasse ?

Vous pouvez cultiver des papayes, des grenades, des oranges, etc. facilement dans de grands conteneurs sur le toit-terrasse.

  •  Comment puis-je utiliser les murs dans les jardins sur les toits ?

Un jardin vertical peut être aménagé le long des murs du jardin sur le toit. Utilisez la surface verticale du toit de manière créative. Décorez les murs en accrochant des jardinières à de hautes étagères en bois, des échelles en treillis ou des plantes grimpantes.

  •  Quels types de contenants conviennent le mieux aux jardins sur les toits ?

Évitez les pots lourds en argile et en ciment pour les jardins sur les toits. Utilisez des jardinières en bois, en fibres, des pots en coco ou en plastique recyclé, etc. pour le jardin. Vous pouvez utiliser des bouteilles recyclées, des boîtes en plastique à emporter, des coquilles de noix de coco, des seaux cassés, des pots de cuisine, etc. comme jardinières.

Lire aussi:

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur email